Récits-Récifs

Chaque récif contient un récit dans sa matière. Dans le silence des mots et du paysage.

CRÉDITS

Une création de Line Nault
Audrey Bergeron, Line Nault et Jessica Serli – performance
Jonathan Parant – son, performance et assistance technique
Alexandre Burton – lutherie numérique et dispositif vidéo
Elen Ewing – banque de textiles
Simon Guilbault – scénographie et dispositif lumière
Alex Larrègle – direction technique
Philémon Crête – vidéo de l’île-référence
Fanny A. Villeneuve – documentation

 

Récits-Récifs a reçu l’appui financier du Conseil des Arts et des Lettres du Québec

Les logiciels de traitement d’images et de son ont été réalisés au sein du laboratoire de lutherie numérique d’Artificiel.

Résidences: Artificiel, Recto-Verso et Agora de la danse

 

PRÉSENTATIONS

Mois Multi – 1, 2 et 3 février

Agora de la danse – 4 au 7 décembre 2024

[2023, installation-performance]

Dans Récits-Récifs, Line Nault utilise le corps et la technologie pour mettre en paysage des textes issus de sa recherche sur le non-soi et le non-lieu.

Une série de 30 courts poèmes est transposée en « paysages mouvants » en temps réel grâce à un dispositif médiatique modulable qui capte et retransmet le contenu selon différentes altérités temporelles, spatiales et graphiques. Les effets vidéo et audio transforment l’action du corps en « moments-matière » qui s’accumulent pour créer une île où le futur, le présent et le passé topographiques coexistent.

Les interprètes puisent dans une vaste collection de rebuts de costumes et d’étoffes pour construire ces moments qui évoquent le vivant dans sa dimension naturelle, biologique et culturelle. Le récit devient alors récif – un récit auquel ne subsiste, une fois investi par le corps, qu’un amas de mémoires devenues sédiments.

Previous

Next