Na (natali-té-morte)

[2002, chorégraphie, 3 minutes]

Na est une courte pièce sur la déconstruction et la syllabe. Elle est créée à partir d’un texte de trente syllabes qui sont associées à un mouvement, créant une séquence gestuelle. Line Nault traverse l’espace en ligne droite. Reprenant sa trajectoire, elle coupe des syllabes dans le texte énoncé. Ce procédé redéfinit à chaque fois le sens du texte et la séquence de mouvements, passant de trente syllabes à 15, 10, 7, 6, 5, 4, 3, 2, et finalement une syllabe (le « na », premier phonème de la négation chez l’enfant), pour mettre à jour la décortication tant au niveau du texte que du geste et faire resurgir un sens nouveau.

Cette pièce est en quelque sorte le prologue à Revenir en avant.

Na est un hommage posthume à Nathalie Richer.